Génie civil pour vous Génie civil pour vous
recent

Les dernières tendances

recent
random
Chargement ...

Les causes d’accidents sur un chantier de construction

Les causes d’accidents sur un chantier de construction

Les causes d’accidents sur un chantier de construction

Le secteur du BTP est l’un des secteurs les plus dangereux au monde. En effet, les statistiques montrent que chaque année le nombre des accidents sur les chantiers de construction est assez important. Dans cet article nous allons vous répondre à une question très cruciale qui concerne les causes d’accident du travail dans la construction.

Les risques et les causes les plus fréquentes sur un chantier de construction : 

Avant de commencer les travaux de construction et surtout dans la phase de préparation de chantier, il est indispensable de faire une identification des risques pour déterminer les principaux risques existent, ce qui permet de prendre les mesures nécessaires pour protéger les ouvriers, les principaux risques que nous allons voir sur cet article sont :

Le risque électrique : Malgré que le nombre d’accidents liées à l’électricité soit faible dans le domaine du BTP, la plupart d’accidents sont graves à causes d’un travail est effectué sur une installation électrique, cette dernière peut provoquer un contact direct entre un travailleur et une pièce conductrice sous l’influence d’une tension électrique.

Chute de hauteur : Le secteur de construction est l’un des premiers secteurs obligent les travailleurs à travailler en élévation ça peut provoquer les chutes de hauteur, parmi les principales causes qu’on peut identifier sont :

L’absence de protection collective et individuelle.

Les dispositifs de protection antichute peuvent être défectueux ou mal utilisé.

L’action de sauter à terre pour descendre.

Chutes de plain-pied : Un chantier de construction est un lieu pleinement risqué à cause de différents types de travaux, l’un de ces risques est le risque lié aux chutes de plain-pied, ils sont dangereux car ils peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé mentale et physique des ouvriers. Parmi les causes, on peut citer principalement :

La présence d’un obstacle sur le sol, comme par exemple les grandes pierres, les barres des armatures fixées sur le sol, etc….

Mauvais mouvement sur un sol glissant.

Manque d’inattention, parfois les ouvriers ne sont pas bien concentrés pendant leurs passages sur chantier ou bien sur leurs travails.

Les causes liées à la gestion de chantier, comme par exemple mauvaise gestion des déchets, manque d’éclairage, non-respect des consignes de sécurité, etc….

Le risque de bruit : Le domaine du BTP est pleinement de bruit à cause d’utilisation de beaucoup d’outils et des machines bruyantes, ce type de risque peut avoir des conséquences irréversibles sur la santé des travailleurs. En fait, il existe beaucoup de causes peuvent se produire le bruit en milieu de travail, mais nous allons alors concentrer seulement aux causes suivantes :

Formation et information insuffisante des salariés à propos ce risque.

Manque d’isolation des activités les plus bruyantes (l’absence des parois autour des zones bruyantes).

Réalisation des taches bruyantes pendant une longue durée.

Non utilisait les bouchons d’oreilles tout au long de la journée

Le risque chimique : sur un chantier la réalisation de certains types des travaux nécessite d’utilisation des produits chimiques (colle, peinture, enduit, ciment, etc…), mais le problème c’est que la plupart de ces produits contiennent des substances chimiques dangereux sur la santé humaine. D’autre par on peut citer notamment les causes suivantes :

L’utilisation des produits chimiques dangereux.

Formation et information insuffisante surtout pour ce type de risque en particulier.

Manque des matériels nécessaires pour la protection contre ce type de risque.

Une longue durée et une forte intensité de l’exposition.

Le risque incendie : Le chantier est un lieu dangereux. En effet, en présence des sources d’inflammation peuvent se produire des incendies facilement qui sont des conséquences très lourdes non seulement sur le chantier mais aussi sur l’ouvrage à construire.

Quant aux causes de ce type de risque, on trouve :

Mauvaise organisation de chantier, et surtout les interactions dangereuses existent, comme par exemple le stockage des produits combustibles à côté des sources peut se produire les chaleurs.

La présence des sources d’inflammation comme : les appareils de chauffage, les étincelles produites par la surcharge électrique, la foudre, les solvants, les colles utilisés sur les chantiers, la cigarette, etc….

Le nombre d’installation des extincteurs est insuffisant pour protéger le chantier en cas d’incendie.

Le risque présenté par la manutention manuelle : Le secteur du BTP est un secteur industriel exige les ouvriers à faire un effort physique (le fait de porter, tirer, pousser, ou bien lever, poser, ainsi déposer des charges peu importe le poids), cet effort peut causer des accidents du travail liés à la manutention manuel, ce qui peut engendrer des conséquences graves sur la santé physique et aussi mentale des travailleurs, et ça va influencer sur l’avancement des travaux en générale. Pour nous le plus important ce sont les causes principales qui peuvent entraîner à ce type de risque :

Caractéristiques de la charge : poids, dimensions, position comme par exemple la charge située en hauteur.

Caractéristiques des locaux de travail : espace de travail, l’état de sol (sol inégal, glissant), une plateforme non stable oblige les travailleurs de faire les efforts physiques au lieu d’utiliser les aides techniques pour la manutention des matériaux.

Exigences de l’activité : efforts physiques rapide et répétitif, le travail en urgence et sous stresse, le travail de nuit, etc….

Caractéristiques d’ambiance : ambiance froide ou chaude, intempéries, etc….

Remarque : pour réduire les activités pénibles liés aux manutentions manuelles, il vaut mieux d’utiliser les moyens de manutention mécaniques comme par exemple l’utilisation d’engins de levage (grues, chariot élévateur, etc…).

Le risque lié par la circulation des engins : Sur les chantiers de travaux publics ou de gros œuvre, presque tous les jours l’utilisation des engins et des véhicules est cruciale, et ça peut avoir une coactivité très importante surtout en présence des piétons sur chantier de construction, et donc le risque lié à la circulation des engins est élevé (les collisions engins-piétons, engins-engins, engins-obstacles).

En réalité, la coactivité n’est pas la seule cause des risques liés aux engins de chantier, il y a d’autres causes bien évidemment comme :

Mauvaise organisation de chantier en amont et surtout les voies de circulation.

La formation et sensibilisation est insuffisante.

Non- respect les consignes de sécurité comme la vitesse est élevée, non-respect la distance de sécurité (c’est-à-dire la distance entre les véhicules et les ouvriers), l’absence de protection individuelle et aussi collective, etc….

Les conducteurs ne sont pas qualifiés.

Mauvaise visibilité par des conducteurs.

Manque d’attention aux véhicules circulant sur le chantier, et parfois par des ouvriers.

Le risque lié aux vibrations : Le dernier risque qu’on va présenter ici, c’est le risque lié aux vibrations, sans doute l’utilisation de certains outils et machines peuvent causer des effets néfastes pour la santé des salarié. En effet, on distingue entre deux types de mode d’exposition lors d’utilisation portatives ou bien la conduite d’engins, les vibrations peuvent transmettre au corps entier et les autres juste aux membres supérieurs du corps.

Avant de penser à la protection contre les vibrations, il faut identifier en premier temps quelles sont les causes les plus fréquentes de ces vibrations dans le BTP, elles sont :

Conduite régulière d’un véhicule ou d’un engin de chantier, ce qui permet de transmettre des vibrations mécaniques sur l’homme.

L’utilisation de certains outils très vibrants comme par exemple le marteau piqueur durant une longue durée d’exposition.

L’utilisation des outils et machines usées, inadaptée et anciennes peuvent se produire des vibrations mécaniques plus élevées.

Manque de formation spécifique pour ce type de risque.

Finalement, nous souhaitons de vous remercier beaucoup pour investir vos temps de lire notre article, et on peut dire comme dernier mot c’est que la sécurité sur chantier de construction est une obligation pour mieux construire tous les projets de génie civil.



































عن الكاتب

Génie civil

Commentaires


À PROPOS

Si vous aimez le contenu de notre blog, nous espérons rester en contact ، Entrez simplement votre email pour vous abonner à l'e-mail express du blog et recevoir les nouvelles mises à jour Blog d'abordً D'abord ، Vous pouvez également envoyer un message en cliquant sur le bouton adjacent ...

Tous les droits réservés

Génie civil pour vous