Génie civil pour vous Génie civil pour vous
recent

Les dernières tendances

recent
random
Chargement ...

Plan d’installation de chantier

 Plan d’installation de chantier

Avant de commencer les travaux de construction dans un chantier du BTP, il est indispensable de faire un Plan d’installation de chantier, pour que le chantier soit bien organisé tout au long de l’exécution du projet, ce plan est rédigé en amont notamment dans la phase de préparation de chantier. Cet article est dédié seulement au Plan d’installation de chantier.

C’est quoi un Plan d’installation de chantier ?

Tout d’abord le Plan d’installation de chantier ou PIC, est un plan qui rassemble beaucoup d’informations à propos des éléments nécessaires pour faire une implantation correcte de chantier.

Le PIC nous donne une image très claire sur l’emplacement des équipements et des éléments nécessaires à la réalisation des travaux.

À quoi sert-il ?

Le plan d’installation de chantier est un document très important pour avoir l’autorisation à bâtir, il est utilisé pour objectif de :

Obtenir l’autorisation administrative avant d’installer le chantier.

S’assurer la sécurité sur chantier.

Organiser le chantier.

Gagner plus d’espace sur chantier.

Avoir une bonne gestion des déchets sur chantier.

Faciliter l’intervention de plusieurs entreprises dans un même instant sur chantier.

D’une manière générale, le PIC est un moyen crucial pour s’assurer du bon déroulement des travaux. Il permet également de gagner en productivité et donc d’éviter le maximum possible tous les retards de livraison et aussi des surcoûts éventuels.

Le plan d’installation de chantier est établi par qui ?

Le plan d’installation de chantier doit établir par l’entreprise d’exécution des travaux (en générale par l’entreprise de gros œuvre), il est désigné dans le dossier de consultation des entreprises (DCE).

Que doit contenir sur le plan d’installation de chantier ?

Comme on a déjà expliqué que le PIC sert à bien préparer et organiser un chantier du BTP. En ce qui concerne le contenu de ce dernier, il doit absolument contenir le maximum possible des informations sur l’état de chantier après son installation, il doit donc comprendre les points suivants :

Le fond de plan : Tout simplement ce plan est la base indispensable du PIC, il est constitué également de deux types de plans, le plan topographique qui représente le terrain actuel et son état, et aussi le plan de masse qui représente le futur ouvrage à construire.

L’air de stockage des matériaux : On précise l’ai de stockage disponible pour les matériaux qu’on va utiliser los de réalisation des travaux.

Les réseaux de chantier : On parle ici sur les réseaux d’eaux usées et d’eau potable, et aussi d’électricité, de gaz, de téléphonie et internet. Ces réseaux doivent identifier afin d’éviter les dommages possibles lors des travaux.

Les moyens de levage : La réalisation de grands projets nécessite d’utiliser les moyens de levage tel que les grues à tour, chariots élévateurs, etc., c’est pour cela ils doivent indiquer leurs emplacements sur le PIC.

plan d’installation de chantier

La base de vie : l’entreprise d’exécution doit toujours penser à ses ouvriers, pour cela elle doit fournir une base de vie très sécurisé à proximité de l’entrée de chantier (les lieux sanitaires, bureaux, vestiaires, etc…).

Les clôtures : peu importe la taille de projet, la fermeture de son chantier obligatoire (selon la réglementation), cette fermeture est assurée par des clôtures tel que les panneaux, palissades, etc…, ces derniers doivent être indiquées sur le plan d’installation de chantier, mais il ne faut pas oublier d’ajouter le type de clôtures et ses dimensions, ainsi les moyens d’accès au chantier comme par exemple portails, portillons.

Le flux de circulation : Sans doute le PIC doit contenir l’information qui concerne tous les déplacements possibles lors des travaux, d’une part la circulation des ouvriers sur chantier pendant toute la journée de travail (de base de vie jusqu’à lieu exact de travail), et d’une autre part il doit préciser la voie de circulation des engins, ainsi ses lieux de stationnement, afin d’éviter le maximum possible les risques qui peuvent provoquer sur chantier.

Gestion environnementale : Il vaut mieux d’ajouter les mesures environnementales sur le PIC, afin de bien gérer le chantier lors de commencement des travaux, cette gestion comporte non seulement les zones de stockage des matériaux polluants, mais aussi le traitement des eaux usées, et aussi comment la gestion des déchets doit se faire sur chantier (c’est-à-dire le traitement des déchets et les zones de tri de ces derniers).

plan d’installation de chantier

De plus, le PIC doit également contenir les espaces de stockage des matériaux de construction ainsi que les zones dédiées à la préfabrication et au ferraillage des éléments de structure. La place de poste de bétonnage doit indiquer aussi pour fabriquer le béton sur le site si nécessaire.

Finalement, on peut dire comme une conclusion de cet article c’est que le plan d’installation de chantier est un élément très riche d’informations sur lequel on fait une implantation correcte de chantier de construction, PIC est un moyen très utile de point de vue de sécurité des salariés sur site, ainsi pour améliorer la productivité tout en respectant les exigences réglementaires.



Pour savoir de plus en plus quels sont les plans utilisés durant l’exécution d’un projet de construction, nous vous proposons de lire l’article dédié seulement à ce sujet.



عن الكاتب

Génie civil

Commentaires


À PROPOS

Si vous aimez le contenu de notre blog, nous espérons rester en contact ، Entrez simplement votre email pour vous abonner à l'e-mail express du blog et recevoir les nouvelles mises à jour Blog d'abordً D'abord ، Vous pouvez également envoyer un message en cliquant sur le bouton adjacent ...

Tous les droits réservés

Génie civil pour vous